Bonjour,

Un an que « Les instants musicales» n’ont pas organisé de concert

et malheureusement nous ne sommes pas les seuls…

Les mesures actuelles bloquent le processus naturel de rencontre entre les artistes et le public.

Malgré cela, à notre niveau, nous souhaitons relancer petit à petit ce processus qui nous fait du bien.

C’est pourquoi nous vous proposons une rencontre/concert

 

Dimanche 28 février 2021 à 11 heures

à la Condamine 26110

 

Au programme:

 

Solo

Mathieu BEC percussion 

Duo

Mathieu BEC batterie Jean-Pierre FOURMENT contrebasse

Quintet 

Mathieu BEC batterie Jean-Pierre FOURMENT contrebasse

Chris CHANET lappe taupe, saxophone Pierre BRIEND clarinette, saxophone

 Maurice BADEZ guitare 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mathieu BEC

« Depuis plus de trente ans le batteur et percussionniste  explore son instrument dans toutes les textures qu’il peut offrir, même les plus insoupçonnées.Il creuse le même sillon, celui du minimalisme bruitiste…Le plus souvent accompagné d’un set de batterie réduit à l’essentiel (grosse caisse, caisse-claire ou cymbale…..) il questionne la physiologie du rythme, du non-rythme et de la vibration sonore utilisée comme une palette de nuances…


Du Jeu de Paume à Paris où il s’est produit en passant par des festivals Noise aux Etats-Unis, il a tourné au Québec, en Espagne, en italie,en Autriche, en Angleterre…il a collaboré avec le clarinettiste Xavier Charles , l’ex batteur de Keiji Haino Ryosuke Kiyasu, le célébre saxophoniste Michel Doneda….le poète Fluxus Pierre Tilman…la violoniste autrichienne Mia Zabelka, Patrice Soletti, Pascal Battus, le contrebassiste de jazz Jean-Pierre Fourment, Camille Emaille…le vocaliste Jean-Michel Van Schouwburg.

Influencé par des chercheurs de sons comme Petr Valek ou le compositeur contemporain Ligeti, son approche de la musique est brut et intense.

Jean-Pierre FOURMENT

« … Il existe une frontière étroite entre évidence et banalité́, entre cohérence et monotonie, entre virtuosité́ et démonstration, entre équilibre et platitude, entre ampleur et grandiloquence, entre beauté́ et joliesse, entre originalité et extravagance, la musique proposée ici se trouve toujours, toujours, du bon coté de la ligne. » Jazz Magazine n° 582 : Patrick Pommier

Musicien éclectique, il joue et enregistre en France et en Europe depuis 37 ans au sein de diverses formations allant du rock au jazz, en passant par le tango d’Astor Piazzolla, la musique klezmer, manouche, tzigane, flamenco, celle des Balkans et la chanson française.De nombreux projets aux côtés de Jef Angles, Stéphane Orins, Christophe Motury, Jessy Blondeel, François Taillefert, Marc Roger, Eric Legrand, Freddy Holeville, Michel Avalon, Andry Ravaloson, Ludovic Fier, Mandino Reinhart, Michel Munoz, André Canard, Mathieu Bec…Son intérêt pour le son et l’image, l’amène à composer aussi pour la vidéo d’art contemporain, la publicité, le court métrage, le théâtre, la danse… Il créé diverses formations jouant ses compositions du Trio au Quintet toujours avec un bel accueil du public et des médias.

Participation aux frais: 7→10 euros  suivant vos possibilités.

Bar sur place.

Au plaisir de vous retrouver de nouveau !